News/BlogHome-studio

Ableton Live 9, Push, quid du 64 bits?

Ableton mettra à jour son séquencer Live début 2013. Parmi les nouveautés, l’interface légèrement remaniée, l’enregistrement et l’édition de l’automation (changements des réglages pendant la lecture d’un morceau) dans les clips en mode session (ce qui n’était possible que pour le mode arrangement dans les versions précédentes), un nouvel explorateur permettant de choisir parmi vos samples, presets d’instruments, plugins, … avec une barre de recherche instantanée.

A cela de nouveaux instruments et sons, la mise à jour et l’ajout de nouveaux modules de traitement (dont Glue, simulation d’un compresseur analogique des années 80), de nouveaux outils pour convertir de l’audio en MIDI (vous pourrez ainsi chanter ou fredonner une idée de mélodie que vous allez pouvoir convertir en MIDI pour la réutiliser dans un instrument ou synthétiseur), de nouveaux outils d’édition MIDI, ou encore l’intégration de Max For Live (outil de programmation musicale: vous pourrez ainsi créer vos propres modules ou instruments) disponible uniquement pour l’édition « Suite ».

Concernant le portage en 64 bits de l’application (vous permettant d’utiliser entre autre davantage de mémoire vive disponible sur les ordinateurs récents au lieu des 3,5 Go maximum en 32 bits), rien d’annoncé du moins sur le site, en attendant de plus amples informations à ce sujet ou une possible mise à jour future… Live est disponible en 3 éditions, la mise à jour pour les utilisateurs des versions antérieures sera toujours présente, le prix et les fonctionnalités sont détaillées sur le site d’Ableton qui a été complètement relooké et optimisé pour les smartphones et tablettes!

Mais ce n’est pas tout! Live 9 est accompagné de sa surface de contrôle live dédiée baptisée Push. Le contrôleur possède une matrice de 64 pads sensibles à la pression pour éditer à la main les séquences, créer des rythmes ou des harmonies et créer en live la structure de vos morceaux. Le tout en utilisant le moins possible le clavier et la souris. Il embarque 11 encodeurs rotatifs, un contrôleur à ruban, et un grand écran LCD. La surface de contrôle a été conçue avec Akai, à l’origine des célèbres MPC. Push sera commercialisé avec Live 9.

Aucun commentaire

Tone2 Saurus, U-He Tyrell N6 V2, et FXpansion Etch

Ce mois-ci, je vais vous présenter deux synthés virtuels (un gratuit l’autre payant) et un filtre logiciel:

Urs Heckmann (U-He), en partenariat avec le magazine allemand Amazona.de a mis en ligne la seconde version du synthétiseur freeware Tyrell Nexus 6 V2. De très bonne facture, et conçu en partie par l’éditeur, le magazine et ses lecteurs, l’instrument s’inspire du son et des caractéristiques du synthétiseur analogique Roland Juno 60. La seconde version améliore l’interface graphique, à cela vient s’ajouter le chorus du Juno 60 et la chaleur du son analogique plus fidèlement reproduit.

Télécharger la version PCMac

Tone2 rendra disponible dans quelques jours un synthétiseur à modélisation analogique « true analog » baptisé Saurus. Le plugin possède 2 oscillateurs et deux sous-oscillateurs, plusieurs formes d’onde, un filtre analogique avec auto-oscillation, le ring modulator, un arpégiateur, un mode unison, et plusieurs effets.

FXpansion sort Etch un filtre construit à l’aide de la modélisation analogique maison DCAM. Les deux filtres présents ont plusieurs modes dont le filtre en peigne permettant d’avoir des effets surprenants! A cela s’ajoute des possibilités de modulation (via LFO par exemple), une section de distortion et plein d’autres modules. Un filtre musical à utiliser à toutes les sauces. Il est disponible aussi bien pour les PC que pour les Mac pour un prix de 79€ (55€ pour son lancement jusqu’au mois d’avril).

Aucun commentaire

Nouveau casque: Beyerdynamic DT990 Pro

Du changement au niveau matériel! Pour pallier à l’usure et aux petits inconvénients de mon précédent casque, le Sony MDR7505 Pro, je me suis procuré un nouveau casque de studio: le Beyerdynamic DT990 Pro.

Ce casque est de type ouvert, c’est à dire qu’il ne vous isolera pas beaucoup des bruits extérieurs. Mais pourquoi donc utiliser un casque ouvert pour le mixage? Eh bien contrairement à mon Sony MDR7505, qui lui est un casque fermé, son principal atout est le confort d’écoute lorsqu’il est utilisé pendant de longues périodes (ce qui est très souvent le cas en studio). Sur le MDR7505, la fatigue auditive s’installe assez rapidement (accentué par les basses) et il s’avérait parfois difficile de mixer avec, surtout sans faire beaucoup de pauses. C’est pourquoi, en studio, il vaut mieux utiliser un casque ouvert, à condition d’avoir un environnement de travail peu bruyant.

A quoi donc peut bien servir alors un casque fermé à part nous isoler des bruits ambiants? A effectuer entre autre des prises de son, pour la voix comme en extérieur. En effet, ce genre de casque possède une faible repisse (phénomène bien connu des preneurs de sons qui est en fait le son du casque qui s’échappe et qui, s’il est important, peut être capté par le micro situé à proximité. Ce bruit peut alors parasiter toute une prise de son!). Il convient donc pour les musiciens et les chanteurs d’utiliser ce genre de casque, moins pour les home-studistes.

Mais revenons au DT990. J’ai choisi ce casque en raison d’une part de la qualité des casques produits par cette firme (made in Germany!), utilisé dans de nombreux studios d’enregistrements, de radio ou de télévision (notamment son homologue: le DT770 Pro, semi-fermé), mais surtout des nombreux avis d’utilisateurs et des médias spécialisés dans ce domaine. Et une fois la première écoute passée je n’ai pas été déçu. Le casque est très précis sur l’ensemble du spectre, l’image stéréo est très bien reproduite. Il est d’ailleurs encore plus confortable que le MDR7505 puisqu’il couvre totalement les oreilles et ses coussinets (remplaçables je le précise en cas d’usure comme sans doute d’autres composants) sont en velours. Je le conseille donc à tous ceux qui n’ont pas d’autre choix que de mixer au casque (en effet, le mixage avec des enceintes de studio dits de monitoring reste la meilleure solution pour mixer dans d’excellentes conditions). Quand au MDR7505, après 4 années à travailler avec lui de façon très intense puisqu’il est devenu aussi mon casque d’écoute, je ne le remise pas pour autant. Il ne sera plus utilisé pour mixer mais pour d’autres usages, ses coussinets ayant eux subi les épreuves du temps. Je cherche d’ailleurs à les remplacer donc si quelqu’un a réussi à trouver un revendeur de pièces détachées pour ce modèle, n’hésitez pas à me contacter car pour l’instant je n’ai rien trouvé!

Pour plus d’informations:

Page Audiofanzine sur le Beyerdynamic DT990 Pro

Ecoute comparative de casques dont le Beyerdynamic DT770 Pro

Aucun commentaire

Les nouveautés analogiques du mois

Ce mois-ci, place à l’analogique avec le lancement du synthé virtuel Diva de l’éditeur U-He. L’instrument est en réalité une synthèse de tout ce que les synthés analogiques comptent de mieux car les différents modules (oscillateurs, filtres …) sont basés – d’après la firme – selon plusieurs modèles hardware connus des musiciens. La structure modulaire du plugin vous permettra également de personnaliser à souhait le processus de création sonore. Le prix de lancement (version bêta jusqu’au 31 décembre 2011) est de 119$ HT (90€ environ), puis sera de 179$ HT (135€ environ) dans sa version finale.

Pour redonner la chaleur des enregistrements réalisés sur bande magnétique à partir de vos enregistrements digitaux, Nomad Factory a mis au point la version 2 de son plugin de traitement: Magnetic II. Ce plugin reproduit désormais les circuits analogiques de 9 modèles de magnétophones de studio à bande:

  • Otari MX-80 2” – 24 pistes
  • Otari MTR-90 2” – 24 pistes
  • Ampex MM1200 2” – 24 pistes
  • Ampex ATR-102 1/2” –  2 pistes
  • Tascam ATR60-16 1” – 16 pistes
  • Studer A80 Mk II 2” – 24 pistes
  • Studer A827 2” – 24 pistes
  • Studer A820 2” – 24 pistes (voir photo ci-dessous)
  • MCI JH24 2” – 24 pistes

Le plugin dispose des paramètres suivants:

  • Vitesse de défilement de la bande (meilleure qualité de restitution à vitesse élevée)
  • Saturation (effet saturé causé par les circuits à lampe et/ou par les bandes)
  • Tape color (compression des bandes analogiques)
  • Lows/Highs (ajustement des niveaux en basses/hautes fréquences)

La mise à jour depuis la V1 est de 20$ (15€ environ), son prix de lancement est de 79$ (60€ environ) et son prix définitif de 149$ (112€ environ)

Les petits budgets ne sont pas en reste puisque ToneBytes a lui aussi sorti son outil destiné à réchauffer les enregistrements digitaux. Analog Noise reproduit les circuits des appareils suivants:

  • Hammond Sounder (orgue)
  • Moog Liberation (synthétiseur analogique sous forme de keytar)
  • Akai AX-73 (synthétiseur analogique)
  • JVC MI-5000 (table de mixage analogique)

Ce module possède un égaliseur pour rehausser certaines fréquences, des potentiomètres rotatifs pour régler la chaleur et la distortion sonore, et enfin le gain. Il est commercialisé au prix de 15€.

Aucun commentaire

Enregistrement d’un nouvel album

Cela fait quasiment 1 an que je n’ai pas fait de production, en effet ma première année de master en informatique a été chronophage et je n’ai donc pas pu sortir ne serait-ce qu’un seul morceau. Heureusement, ces vacances seront propices à la composition de mon huitième album studio qui bénéficiera des nombreux changements matériels effectués ces derniers mois. Le temps était donc venu de réorganiser mon home-studio en intégrant les nouveaux éléments au reste, cela a valu de se creuser les méninges pour que l’ensemble reste facile à utiliser avec un maximum de confort et une qualité d’écoute acceptable. Mais avant toute chose, il a fallu plusieurs jours de travail pour « relancer la machine ».

La première chose consiste à nettoyer l’élément principal sur lequel repose tout home-studio qui se respecte: l’ordinateur. Afin de garder un refroidissement optimal des composants (surtout en plein été et les grandes chaleurs qui arrivent), on doit veiller à ce que tous les ventilateurs et radiateurs soient dépoussiérés permettant d’évacuer plus facilement la chaleur dégagée par le processeur et les différentes cartes présentes dans l’unité centrale:


On se rend déjà compte en regardant les ouvertures extérieures que la poussière s’est accumulée. Il s’agit non seulement de l’enlever ici, mais aussi à l’intérieur de l’unité centrale

Ne pas oublier de retirer la poussière dans le radiateur situé derrière le ventilateur et qui assure dans ce cas le refroidissement du processeur.

J’ai dû repenser ensuite au recâblage du système en intégrant en plus de ma carte son habituelle et de mon casque d’écoute un amplificateur de type home-cinéma (SONY DAV-DZ260), configuré en 2.1 (2 enceintes satellites + 1 caisson de basses) en guise d’écoute de proximité. Même si cela n’égale pas un système de monitoring avec des enceintes de studio calibrées pour avoir une réponse en fréquence la plus linéaire possible et qui coûte parfois plusieurs milliers d’euros, cela reste suffisant pour mixer à la fois au casque (même si cela n’est pas conseillé car le rendu est différent par rapport à une écoute sur des enceintes mais utile pour contrôler finement certains mixages), et sur des enceintes de « bonne facture ». Tout cela pour avoir un rendu sonore plus global, quel que soit le type d’appareil sur lequel on écoute (baladeur, chaîne Hi-Fi, autoradio, etc…).

L’ensemble des câblages effectués, cordons d’enceintes (latérales + caisson de basses) compris.

Le SONY DAV-DZ260 connecté à la carte son en numérique S/PDIF à l’aide d’un câble à fibre optique de type Toslink, insensible aux perturbations électromagnétiques.

Enfin, il reste à mettre en place le clavier maître et le contrôleur MIDI en face du système d’écoute. Mon mobilier de bureau n’étant pas vraiment adapté à ce genre d’utilisation (à moins de compter là aussi quelques centaines à plusieurs milliers d’euros pour un mobilier dédié à cela), il a fallu avancer l’écran et la carte son pour que tous les éléments soient facilement accessibles une fois installé à son poste.

Et me voilà paré pour la composition! Sur ce, bonnes vacances à tous, le site restera toujours actualisé régulièrement durant ces prochains mois avec de nouvelles actus, stay tuned!

Aucun commentaire